Thomas Vinau

Né en 1978 à Toulouse, Thomas Vinau va d'un sud à l'autre, Cahors, Montpellier, Pertuis.
Habite dans le Luberon avec sa petite famille.
S'intéresse aux choses sans importance et aux trucs qui ne poussent pas droit.
A passé trois fois son bac et six fois son permis. Etudes de sciences humaines, à la fac et dans la nuit.
A vendu des frites, ramassé des fruits, photocopié des photocopies.
Est un etc-iste et un brautiganiste. Se prend parfois pour le fils de Bob Marley et de Luke la main froide.
S'assoit sur le canapé. Se reprend. Décapsule.
Aime les histoires dans les poèmes et les poèmes dans les histoires.
Ecrit des textes courts et des livres petits.
 
Vous l'aurez compris, Thomas Vinau ne rentre pas dans les cases et nous l'en remercions !
 
Il a publié de nombreux ouvrages, du livre jeunesse au portrait et du roman au recueil de poésie, dont :
 
- Du sucre sur la tête, Ed.Motus (2011)
- Nos cheveux blanchiront avec nos yeux, Ed. Alma (2011)
- Bric à brac hopperien, Ed. Alma (2012)
- Ici ça va, 10/18 (2014)
- Juste après la pluie, Ed.Alma (2014) Prix Copo des Lycéens
- Des salades, Ed. Donner à voir (2015) Prix Joël Sadeler
- Bleu de travail, Ed. La Fosse aux Ours (2015) Prix René Leynaud.
- 76 clochards célestes ou presque, Ed. Castor Astral (2016)
- La part des nuages, 10/18 (2017)
- L'aube appartient aux pies, Ed.Motus (2017)
- La Terre Chaude, Ed. Les Venterniers (2017)
- Des étoiles et des chiens, Ed. Castor Astral ((2018)
- Notes de bois, Ed. La Boucherie Littéraire (2018)
- Comme un lundi, Ed. La Fosse aux Ours (2018)
- Le camp des autres, 10/18 (2018)
- C'est un beau jour pour ne pas mourir, Ed. Castor Astral (2019)
- Le Noir dedans, Ed. Sun Sun (2019)

Pascal Colletta 
Pascal Colletta est né là-haut, à Ilonse, entre les sonnailles des moutons et les étoiles. Issu d’une longue lignée de bergers, il casse cet héritage et poursuit des études d’histoire et de langue d’Oc en obtenant un Master à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nice. Sa passion pour l’enseignement le mènera ensuite à une carrière de « magistre » dans différentes écoles du Haut-Pays, de la Tinée en particulier, puis à Levens.

Considérant son village comme une
« capitale du monde » qui a valeur d’exemple, il s’investit dans la vie associative afin d’initier une réappropriation de la culture gavote et du lien social qui lui est afférent. Avec ses collègues ilonsois il reprend donc le comité des fêtes « Fai de Bousin » pendant huit ans, puis fonde et préside les associations « Ilonse Gavouot Ski Club » et « Mourra Dei Quatre Cantouns ». Il réhabilite dès lors ce jeu ancestral de la mourra en organisant chaque année le Gavouot Mourra Tour et le Mourramoundo (rencontre internationale des joueurs de mourra de Méditerranée).

Elu municipal depuis 2001, il inaugure en tant qu’adjoint à la culture en 2009, toujours avec la même équipe, le premier Festivous, festival d’expression occitane qui connaît à chaque édition un grand succès. Correspondant local de Nice-Matin, collaborateur de la revue bilingue « Lou Sourgentin », il sait se faire un témoin discret de sa communauté de vie et du temps qui s’écoule.
 
Il écrit, de la sorte, les livres :
 
- La Mourrabella, Histoire et histoires d’un jeu interdit, Serre Editeur (2006)
- Ilonse au bout du chemin, Serre Editeur (2007)
- Escrichs d’un Chat, Pitajal Ediciouns (2009)
- 150 Ange 1914, Pitajal Ediciouns (2010)
- Esba, Histoires de sorcellerie en Tinée, Ed. Baie des Anges (2014)
- VerduNissa, Un Nissart qui part à la guerre, Ed. Mémoires Millénaires (2017)
- Sous les étoiles de la Tinée, Contes et Légendes, Ed. Mémoires Millénaires (2018)
- Ange, journal de guerre, Ed. Beurre salé (2018)