le passé c'est le passé

15€

Josée, une femme de soixante-seize ans, vient d’emménager dans une résidence de seniors après avoir vendu son appartement au centre d’Aix-en-Provence. Tout serait pour le mieux si elle n’avait pas reconnu, parmi les résidents, l’homme qui l’avait violée voilà plus de cinquante ans, alors qu’elle rentrait d’Algérie après l’Indépendance.
Malgré les années, elle n’a rien oublié de son calvaire et y repense chaque soir. Josée n’a plus de solution de repli. La victime et son bourreau pourront-ils cohabiter au sein de cette résidence ou y en a-t-il un de trop ?
Dans ce roman, Jean Darrig aborde le problème de la violence faite aux femmes, celui de la vengeance et des amitiés particulières entre deux personnes du même sexe.
Mais au-dessus de tout cela, plane l’ombre d’un passé trop lourd à porter, surtout quand on sait que son agresseur n’est plus justiciable. La victime a-t-elle le droit d’exercer sa propre justice ? Même cinquante ans plus tard ? Chacun d’entre nous a sa propre réponse.
Josée, elle, semble avoir choisi.
Une histoire qui ressemble malheureusement à d’autres mais très peu ont des protagonistes  aussi particuliers.